Les 11 et 12 août 2020 à Abidjan, des experts africains de semences se sont rencontrés à la demande du Ministre de l’agriculture et du développement rural ainsi que d’AfricaSeeds pour proposer des solutions concrètes visant à contrer

les effets de la pandémie Covid-19 sur le secteur semencier ivoirien et à faciliter l’accès des agriculteurs à une semence de qualité.

La semence constitue un facteur déterminant dans l’amélioration de la productivité et de la production agricole en général, et de la sécurité alimentaire en particulier. Le Gouvernement ivoirien a depuis le début investi sans relâche afin de sécuriser et de renforcer le capital semencier de la Côte d’Ivoire.

Cependant, déjà fragilisé avec un taux sous régional d’utilisation de semences certifiées le plus bas au monde selon le CORAF, le secteur semencier en Côte d’Ivoire n’a pas été épargné par la crise sanitaire de la Covid-19.

C’est à l’occasion de ce séminaire que le représentant du Ministre de l’agriculture et du développement durable Mr N’Gguessan Koffi Rodrigue a rappelé les limites de la dépendance de l’importation des intrants agricoles : « il est plus que temps de bâtir une filière semencière nationale dynamique, afin d’assurer l’augmentation durable de la productivité agricole, nécessaire pour atteindre la sécurité alimentaire et une croissance économique inclusive. Et cela est possible uniquement avec un secteur semencier performant ».

Durant deux jours, plus de 15 experts du secteur semencier ont mis leurs compétences au service d’une réflexion sur les effets actuels et potentiels de la pandémie sur le secteur, et l’élaboration de solutions à court, moyen et long terme.
Les résultats de cet atelier ont été concluants. Des propositions spécifiques pour atténuer les effets immédiats de la crise sanitaire actuelle ont été élaborées dans le détail. Aussi, des activités ponctuelles pour la mise en œuvre efficace du plan national d’investissement agricole ont été validées et insérées dans le contexte stratégique national.

La mise à la disposition des décideurs de propositions d’interventions concertées et spécifiques à chaque culture et département représentent une base importante par laquelle une prise de décision plus pertinente et efficace est possible. Ceci aura des répercussions sur le développement semencier, vers une transformation de l’agriculture ivoirienne.

Pour accéder à la documentation sur la réunion, cliquez sur les liens suivants.

Ordre du jour
Réflexion sur les principaux défis du secteur semencier en Afrique – AfricaSeeds
Exposé du FIRCA
Présentation de l’ANADER
Approche pour une production durable de la semence
Expérience de l’AOPP portant sur le Projet d’Appui à l’Amélioration du Système Semencier (PAASSEM)
Activités Semencières dans le Cadre du PNIA 2
SAA MALI: Modèle de production de semence communautaire
Présentation de l’ANASEMCI