La moisson se trouve dans la semence

Malgré les avancées récentes du développement des entreprises semencières en Afrique, le système de petits producteurs de semences reste pour les agriculteurs la première source d’approvisionnement en semences. Le système de production de semences à petite échelle comprend les petits producteurs de semences (dont les femmes et les jeunes), les initiatives semencières communautaires, les petites initiatives semencières et les activités de production semencière au champ. Par ailleurs, le système de production de semences à petite échelle n'est pas directement connecté aux sources officielles des nouvelles variétés, ce qui ne facilite pas la garantie que les variétés officiellement recommandées soient multipliées et mises à la disposition des producteurs.

A ce titre, ce système repose souvent sur des variétés dont l'origine et le pedigree restent incertains, sur la multiplication des semences au champ et sdes méthodes de traitement et de stockage peu couteuses. Les conséquences de ces faiblesses se traduisent par l’incapacité du système des petits producteurs semenciers de s’améliorer et accroître l’efficacité de la production, de sorte que la qualité des semences produites n’est souvent pas satisfaisante et est en dessous des normes minimales officielles.

Capitaux limités

Les petites entreprises semencières fonctionnent généralement avec des capitaux limités. En général, elles n’entreprennent pas d’activités de recherche et de développement, ni ne disposent d’installations de production et de traitement très efficaces. Par conséquent elles ne sont pas en mesure d’influencer le marché mais doivent dépendre des opportunités commerciales. Ces entreprises importent des semences ou les achètent auprès de producteurs locaux. Etant donné que les produits de spécialité impliquent souvent des paiements de redevances, ces entreprises travaillent principalement avec des cultures autogames et des cultures secondaires. Les petites entreprises pourraient bénéficier de partenariats avec les institutions de recherche d’Etat ou de grandes entreprises privées qui fournissent des variétés améliorées et apportent un appui technique.

Proximité et pertinence

Mais les petites entreprises semencières, ont un avantage en marketing en raison du fait qu’elles exercent leur activité dans des environnements de marchés viables et sont donc en mesure de répondre aux besoins substantiels en semences des producteurs des zones rurales. De plus, le bouquet de variétés des petits producteurs de semences est souvent plus élaboré que celui des grandes entreprises de l’industrie semencière et couvre toutes les cultures requises pour une large gamme de producteurs ruraux.

Cadre politique à développer

Il est reconnu que les faiblesses principales du système de petits producteurs semenciers sont l’insuffisance de technologies, en particulier dans l’approvisionnement en variétés, l’assurance de la qualité des semences et les technologies de production/stockage. Toutefois, une contrainte tout aussi importante est que, dans la plupart des pays africains, il n’existe pas de cadre politique pour offrir au système des petits producteurs semenciers un appui adéquat pour se développer. La promotion du développement des petites entreprises semencières renforcera le secteur privé et permettra à AfricaSeeds d’aborder les obstacles qui entravent l’accès des agriculteurs aux semences de qualité.

L’objectif principal est la consolidation de l’émergence d’un modèle de petites et moyennes entreprises semencières qui, par rapport au le modèle des grandes entreprises, semble être mieux adapté à de nombreuses régions du continent. En outre, le modèle des petites entreprises semencières est plus susceptible de répondre aux besoins en semences des nombreuses cultures traditionnelles et secondaires qui ne sont pas exploitées par les grandes entreprises semencières.

Secteur privé pour le développement

Les actions d’AfricaSeeds contribueront ainsi au développement du secteur semencier privé en Afrique. AfricaSeeds reconnaît que le secteur semencier est constitué d’un continuum d’acteurs, des opérateurs du secteur informel à ceux du secteur formel, pour un système intégré dans lequel chaque maillon contribue au résultat final de l’ensemble. De manière distincte, le rôle du secteur privé est essentiel pour assurer le développement d’un approvisionnement continu en produits de haute qualité des semences clés. Pour cette raison, AfricaSeeds appuyera l’émergence d’un secteur semencier privé solide partout où cela est possible.

AfricaSeeds est convaincu que l’amélioration des performances des petites entreprises semencières entrainera l’amélioration de l’accès des petits producteurs au marché de semences à des prix abordables, ce qui à son tour permettra une augmentation de la productivité, une amélioration de la sécurité alimentaire, et finalement une réduction de la pauvreté rurale.

©CIAT

En Afrique, le système de petits producteurs de semences reste pour les agriculteurs la première source d’approvisionnement en semences

Close Bitnami banner
Bitnami