La moisson se trouve dans la semence
Dans la mise en œuvre de sa stratégie, le succès d'AfricaSeeds dépendra de la collaboration étroite avec les partenaires clés et les parties prenantes. Une initiative clé susceptible de renforcer de tels partenariats est le développement d’une solide plateforme de connaissance et de données continentales à laquelle tous les acteurs du secteur semencier auront librement et facilement accès. Les organisations et les experts internationaux seront encouragés à contribuer au développement de la plateforme en termes de ressources techniques et humaines requises. Dans l’ensemble, les partenaires prévus sont identifiés comme suit :

Communautés économiques régionales (CER)

Conformément au principe de subsidiarité, les CER pourraient être sollicitées pour gérer ou cogérer les projets au niveau régional, et également coordonner la mise en œuvre des activités au niveau national. Les CER pourraient être chargées de la coordination au niveau régional, en collaborant très étroitement avec AfricaSeeds dans sa fonction de coordination.  

Organisations sous-régionales (OSR)

Les organisations sous-régionales telles que CORAF/WECARD et ASARECA, sont constituées d'institutions de recherche, liées aux semences, exécutant des programmes et des projets spécifiques dans des contextes régionaux. En adoptant des domaines spécifiques de leurs mandats respectifs, elles peuvent servir de partenaires appropriés et efficaces dans la mise en œuvre du PASB aux niveaux régional et national. Les trois OSR, c’est-àdire CORAF/WECARD, ASARECA et SADC-FANR/CCARDESA seront impliquées.  

Centres internationaux de recherche agricole (CIRA)

Les CIRA ont le mandat de participer au développement de l’agriculture en Afrique et apporteront, sans aucun doute, une contribution importante à la mise en œuvre des programmes de développement du secteur semencier en Afrique. La reconnaissance et la formalisation de leur rôle en tant que partenaires continentaux et stratégiques importants leur permettra de considérer leurs propres interventions en cours et planifiées dans le domaine des semences dans ce contexte. En particulier, il y aura alors une opportunité de présenter aux CIRA, des problèmes et des programmes spécifiques auxquels ils devront apporter des réponses, pour faire avancer le programme de développement du secteur semencier du continent.  

Initiatives de développement du secteur semencier régional et continental

Certaines initiatives semencières fonctionnant indépendamment d'AfricaSeeds pourraient adopter le PASB comme cadre pour orienter leurs interventions semencières. Dans de tels cas, en vue de documenter la contribution au secteur semencier de ces initiatives dans les archives du PASB, il suffit que ces initiatives notifient officiellement à AfricaSeeds qu'elles ont adopté le cadre du PASB et qu’elles collaborent avec AfricaSeeds dans les dispositions de coordination et de suivi.  

Programmes semenciers nationaux

Les programmes semenciers nationaux résultent de la somme des activités semencières au niveau national. Souvent, les programmes semenciers nationaux sont coordonnés par un Service semencier national ou un Comité semencier national ou le ministère de l'Agriculture. AfricaSeeds va œuvrer avec les programmes semenciers nationaux en vue de la mise en œuvre effective de projets relatifs aux semences dans les États membres. AfricaSeeds consultera étroitement les autorités nationales en vue d’élaborer et de mettre en œuvre un programme de « Jeunes Professionnels du Secteur Semencier » dans le cadre de l'effort global visant à renforcer la capacité d'intervention dans le secteur semencier des Programmes Nationaux de Semences. Le programme permettra aux jeunes diplômés dans des disciplines liées aux semences d’être impliqués dans les activités d'AfricaSeeds, où ils auront l'opportunité de contribuer effectivement aux projets auxquels ils seront rattachés, tout en améliorant leurs expertises pratique et théorique pour être en mesure d’assurer plus de responsabilités à leur retour dans leurs propres programmes nationaux. Le programme permettra également que du personnel adéquat des programmes nationaux avancés soit détaché pour apporter un appui à d’autres programmes nationaux moins avancés. Les États membres devront offrir leur assistance et leur appui à AfricaSeeds sous différentes formes pour renforcer ses capacités opérationnelles. Mais AfricaSeeds restera, en tout temps, une organisation internationale avec des dispositions institutionnelles aux normes internationales solides qui soutiendront la conduite de son mandat continental dans lequel l'appui aux programmes semenciers nationaux constitue un élément essentiel.

Associations semencières régionales et nationales

Les associations semencières régionales et nationales représentent et protègent les intérêts et les droits de leurs membres. Selon leur niveau d'expertise, elles peuvent être des partenaires efficaces pour les décideurs des politiques aux niveaux régional et national, pour discuter d’éventuels goulots d'étranglement et apporter des solutions aux problèmes émergents qui permettront de mettre en place un système semencier national efficace et à une industrie semencière performante.

Secteur privé

Bien que le développement des entreprises semencières privées en Afrique soit encore faible et principalement limité aux hybrides tels que le maïs et aux cultures horticoles de grande valeur commerciale, le secteur privé a un rôle crucial à jouer en tant que force motrice dans la promotion et le développement de systèmes semenciers efficaces en Afrique. Les petites entreprises semencières sont particulièrement intéressantes et peuvent améliorer l'accès des petits producteurs au marché de semences de variétés améliorées à des prix abordables pour accroître la productivité et améliorer la sécurité alimentaire. Un système semencier viable conduit par le secteur privé est crucial sinon déterminant pour réaliser la transformation de l'agriculture tant attendue en Afrique.

Producteurs

Les producteurs sont des acteurs majeurs du développement du système semencier sur le continent comme :
  1. participants actifs dans les processus de recherche et d'homologation sur les semences ;
  2. liens essentiels dans la production et la distribution des semences à travers les réseaux d'échange de semences entre les producteurs ;
  3. entrepreneurs semenciers indépendants produisant des semences pour le marché local ;
  4. producteurs de semences contractuels et agents informés / négociants de semences liés à d'autres compagnies semencières privées et publiques ;
  5. utilisateurs finaux des semences provenant des divers systèmes semenciers.

Universités

Les universités africaines peuvent contribuer de manière significative à traiter les principaux problèmes de semences dans le développement du secteur semencier en Afrique, grâce à des formations et des études supérieures, en collaboration avec d'autres institutions de recherche et de développement œuvrant dans le secteur.

Partenaires au développement internationaux

Les partenaires au développement internationaux incluent les donateurs et les institutions de financement, de même que les institutions d’expertise qui seront sollicitées par AfricaSeeds à l’aider à satisfaire ses besoins en compétences et en ressources nécessaires. Les agences des Nations Unies telles que la FAO, le PAM, le PNUD, le FIDA, etc. joueront des rôles déterminants dans l’appui technique et la mobilisation de ressources.

Agriculteur à l'unité de traitement de la Coopérative Tool Baye à Kaolack
©World Bank/Daniella Van Leggelo-Padilla

Le succès d’AfricaSeeds dépendra de la collaboration étroite avec les partenaires clés et les parties prenantes

Close Bitnami banner
Bitnami