La moisson se trouve dans la semence
13 Août, 2022 Aucun commentaire

AfricaSeeds renforce les compétences en entreprenariat des productrices de semences en Côte d’Ivoire

Du 13 au 14 juillet 2022 à Abidjan, AfricaSeeds, en collaboration avec le Ministère ivoirien de l’agriculture et du développement rural, a organisé un atelier pour les femmes productrices de semences voulant améliorer leurs compétences en matière d’entreprenariat et s’engager dans la création et gestion d’entreprises semencières.

Le rôle des femmes dans le développement agricole de Côte d’Ivoire n’est plus à démontrer, leur contribution étant dans maints cas supérieure à celle des hommes.
Malheureusement, les femmes sont aussi confrontées à des conditions qui rendent leur accès aux moyens de production (terre, crédit, intrants par exemple) et aux connaissances plus difficile, chose qui entrave leur potentiel de croissance.

AfricaSeeds veut libérer le potentiel des femmes actives dans le secteur semencier et leur permettre de contribuer de façon plus conséquente au développement du secteur et à la sécurité alimentaire de leur pays.

Des capacités améliorées

La réunion, qui a rassemblé 30 femmes leaders de groupements producteurs de semences avec des producteurs semenciers expérimentés et des experts du secteur semencier, a permis d’informer et renforcer les capacités des femmes engagées dans la production et la distribution de semences de qualité.

La formation s’est déroulée à travers des sessions d’information pendant lesquelles les participantes ont acquis des connaissances spécifiques sur la création et la gestion des entreprises semencières, y compris les conditions administratives et règlementaires qui caractérisent la production professionnelle de semences.

La formation a également permis aux participantes de partager leurs expériences avec des entrepreneurs plus expérimentés et donc de comprendre de façon plus concrète les défis et les opportunités qui existent dans le secteur.

Des femmes plus confiantes

La présence à l’atelier des représentants des principales institutions actives dans la semence de la sous- région, telles que le CORAF, AfricaRice, et de la Côte d’Ivoire, telles que la DGPSA, le CNRA et le MEMINADER, a ultérieurement prouvé l’importance du développement du secteur semencier pour la Cote d’Ivoire, et pour l’Afrique en général.

Les participantes se sentent plus confiantes de leurs capacités à relever les défis spécifiques de la production et commercialisation de semences de qualité. Elles ont amélioré leurs compétences en matière de gestion d’entreprises, et elles ont commencé à développer leur réseau de contacts. Ces résultats leurs permettront d’évoluer dans le monde des entreprises semencières et de tirer profit des capacités nouvellement acquises et contribuer à un secteur semencier plus rentable et équitable et la transformation agricole.